Monnaies complémentaires et systèmes financiers alternatifs

Deux axes structurent ce projet. Ils sont pilotés par Ariane Tichit, Clément Mathonnat et Diego Landivar.

Diversité monétaire et instabilité : Les monnaies complémentaires, un nouvel outil de développement ?  

Mots clefs : monnaies complémentaires, économie complexe, instabilité systémique, développement économique

L’objectif de ce projet est d’analyser l’influence de la coexistence de différentes formes de monnaies sur l’instabilité des économies. La stabilité étant perçue comme une condition nécessaire au développement, les résultats obtenus devraient alimenter les débats autour d’un nouvel outil de développement économique à envisager: la diversité monétaire. Il porte sur un domaine encore peu investi mais émergent- les phénomènes de monnaies complémentaires- en utilisant une méthodologie très récente et encore peu développée – l’application de la théorie de la complexité à l’économie- tout en s’appuyant sur certains éléments de la vaste littérature existant sur l’instabilité et la volatilité. Ce projet offre une analyse à la fois théorique et empirique. Il est structuré autour de deux axes. Le premier interroge le lien entre pluralité monétaire, caractéristiques intrinsèques des monnaies et instabilité d’un système, en utilisant le cadre conceptuel de la théorie de la complexité appliqué à l’économie. Le second, empirique, propose trois types de contributions. La première est la constitution d’une base de données mondiale sur les monnaies complémentaires. La seconde est la création d’une typologie endogène des différentes monnaies existant dans le monde à l’aide des outils de datamining. La dernière envisage une étude économétrique en panel de l’effet d’un système pluri-monétaire, et de ses caractéristiques, sur l’instabilité économique. Ce projet original et à la frontière de la discipline devrait contribuer à une meilleure connaissance de ces innovations monétaires et de leurs contributions à la réduction de l’instabilité systémique et donc du développement économique.

Ce projet est mené en partenariat avec Jérôme Blanc, UMR Triangle, Université de Lyon II.Site: http://triangle.ens-lyon.fr/

Il a également reçu le soutien de Bernard Lietaer. Site: http://www.lietaer.com/

Des systèmes financiers informels aux Banques Nationales de Développement : analyse des systèmes financiers dans les pays en développement.

Ce projet prolonge la réflexion sur l’hétérogénéité et les mutations des systèmes financiers dans les PED, en abordant la question des politiques publiques dans les systèmes financiers. Plus précisément, il aborde la question de l’hétérogénéité des logiques d’intervention publique dans les systèmes financiers, à partir de l’analyse des Banques Nationales de Développement. Les Banques Nationales de Développement (BND) sont des institutions financières publiques ou d’économie mixte qui ont pour objectifs généraux de promouvoir le développement économique et social, à travers notamment des instruments financiers, et d’apporter des solutions directes ou indirectes à des problèmes de défaillances des marchés. Longtemps étudiées, ces banques occupent, depuis les années 80, une place marginale en tant que sujet d’analyse de la littérature économique contemporaine. Nous revenons sur le débat historique concernant l’efficience de ces institutions, souvent taxées d’inefficaces, corrompues ou inefficientes, avant de réactualiser cette problématique au contexte économique actuel. Ceci nous permet d’étudier 29 Banques Nationales de Développement latinoaméricaines pour lesquelles nous avons constitué une base de données inédite, en proposant un cadre conceptuel placé sous l’angle de l’hétérogénéité de ces institutions (histoire, taille, instruments, modalités d’intervention, structure de propriété, spécialisation sectorielle…).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s